Chanson douce, Leïla Slimani, Gallimard

20 09 2016

C’est le deuxième roman de Leïla Slimani après le beau succès de son premier, Dans le jardin de l’ogre, paru il y a deux ans déjà chez Gallimard.

Dans Chanson douce, pas de surprise puisque nous savons dès la première ligne que l’histoire va être tragique. Pas de faux suspense, juste la remontée dans le temps pour essayer de comprendre comment on en est arrivé là.

Paul et Myriam et leurs deux jeunes enfants forment une famille parisienne sans souci, à la situation sociale plutôt confortable. Myriam veut reprendre son activité professionnelle après s’être arrêtée pour s’occuper des enfants. Exigeants, ils vont chercher la nounou idéale, celle qui saura répondre à tous leurs critères d’éducation, et aussi à certains de leurs préjugés de classe.

C’est Louise qui est choisie et qui confirme qu’elle était bien celle qu’ils devaient choisir tant la relation qu’elle crée avec les enfants est de qualité. Elle sait se rendre rapidement indispensable aux enfants et progressivement aux parents qui en font une employée de maison modèle dont ils peuvent se flatter. Tellement indispensable qu’elle semble devenir le réel pilier de la vie familiale, prenant des initiatives, toujours judicieuses, devançant les désirs de chacun.

Progressivement elle prend l’emprise sur cette petite famille, une emprise matérielle mais aussi affective. Alors il y a des alertes devant certains comportements, mais le confort reprend vite le dessus. Alors il y a des avertissements, mais  la relation affective nouée empêche d’aller au bout.

Comme lecteur, on sent bien que la relation devient incontrôlable et qu’il faudrait agir. Mais faire quoi ? Elle est tellement parfaite !

Leïla Slimani grâce à la simplicité de son écriture nous emmène avec succès dans ce drame un peu « chabrolien » accompagné de la voix de Henri Salvador en BO, parce que la « Chanson douce », entêtante, vous berce, vous enivre comme Louise qui a su ôter tout réflexe de défense à cette famille. Ayez confiaaaance…

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Lalitteraturefrancaise |
Jm168540 |
Gaël Martens |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ermelindabilcari
| Download5
| Peterpan01