• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 12 septembre 2016

L’archipel d’une autre vie, Andréï Makine, Seuil

12092016

makine

Retour en terre natale pour Andréï Makine puisque L’archipel d’une autre vie vers lequel nous nous dirigeons tout au long de son roman, paru aux éditions du Seuil, nous emmène dans la taïga sibérienne pour une chasse à l’homme qui se terminera sur les rivages du Pacifique.

Cette chasse à l’homme se déroule en 1952, donc pendant les dernières années de la Russie soviétique de Staline, dans un camp de dissidents, ou d’enfants de dissidents, au régime de Moscou.

Nous ne savons pas qui est poursuivi, les différents membres du groupe de cinq poursuivants non plus, et comme eux le lecteur observe la proie de plus ou moins loin. Une proie rusée (fourbe ?!), intelligente (maléfique ?!) qui ne distance pas ses poursuivants, semblant parfois vouloir garder le contact, à tel point qu’on n’est plus sûr de savoir qui surveille qui, ni de savoir qui est le poursuivant et le poursuivi.

La taïga est un lieu dangereux quand on n’en connaît pas les risques, et Pavel le personnage principal, comme les autres membres du groupe, semble bien peu à l’aise dans cet environnement, et il va comprendre que leur chasse sera moins facile que prévu.

D’autant plus que la découverte de l’identité de la proie et la difficulté de l’attraper les ramènent encore davantage vers une rage de plus en plus bestiale devant la peur d’échouer dans cette mission et la peur des réactions des commissaires politiques.

Alors faut-il continuer, complice de ce système dans lequel ils ne sont que des pantins, ou doit-on prendre le risque de la liberté et d’une autre vie ?

Réponse en arrivant dans l’archipel des Chantars…







Lalitteraturefrancaise |
Jm168540 |
Gaël Martens |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ermelindabilcari
| Download5
| Peterpan01