Le bonheur pauvre rengaine, Sylvian Pattieu, Rouergue

12 09 2013

Sylvain Pattieu est historien et aussi écrivain et il aime fouiller dans les archives classées de la police. Quand il tombe sur cette histoire de prostituée assassinée dans les années 20 il y voit, avec raison, la substance de son roman.

Nous voyageons entre Paris et Marseille, mais surtout Marseille, et découvrons la vie tumultueuse qu secouait Marseille dans les années de l’entre deux guerres.

C’est le milieu des macs et de la prostitution, des caïds, de la violence et des meurtres.

L’enquête nous fait passer successivement des acteurs de ce monde à celui des enquêteurs qui voient parfois d’un bon œil ces apaches s’entretuer.

Un tableau étonnant, tout en détails et en couleurs, qui peut nous faire penser que cette ville n’est peut-être pas tout à fait sortie de cette époque troublée.

Passionnant !!


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Lalitteraturefrancaise |
Jm168540 |
Gaël Martens |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ermelindabilcari
| Download5
| Peterpan01