Et tous mes amis seront des inconnus, Larry Mac Murtry, Gallmeister

4 07 2013

 

J’avais quitté Larry McMurtry avec son épopée westernienne magistrale qu’est « Lonesome Dove » et je le retrouve avec la réédition de son premier roman.

Toujours le Texas, mais cette fois il nous emmène sur les traces d’un jeune étudiant écrivain qui voit son premier roman publié et dont le succès ne semble par vraiment changer la vie (la starisation à outrance n’a pas encore fait ses ravages).

Il hésite entre sa femme qu’il croit sortir des griffes d’un méchant et celles qu’il va rencontrer sur sa route mais sans savoir comment les aimer vraiment.  Il erre au volant d’El Chevy entre la Californie et son pays natal à la rencontre de personnages que seul ce pas peut faire exister.

Des dialogues hilarants, des épisodes d’hallucination collective, nous sommes dans l’Amérique des années 60 et cette civilisation hésite encore entre son passé belliqueux (le passage avec les « Texas rangers ») et la modernité.

On y parle aussi beaucoup de la vacuité d’écrire, de philosophie, de poésie et de la vie……..

Se lit d’une traite comme une course folle !!!!


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Lalitteraturefrancaise |
Jm168540 |
Gaël Martens |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ermelindabilcari
| Download5
| Peterpan01